Lors de ces 6 dernières années, nous n’avons pas cessé d’associer les Lantiers dans les projets que nous avons menés sous des formes différentes :

  • l’extinction des éclairages nocturnes : cette action a été mise en place suite à un questionnaire distribué à l’ensemble des habitants
  • la politique enfance jeunesse a été co-construite avec l’ensemble des acteurs au sein d’un comité consultatif où ont siégé élus (majorité et opposition), services de la mairie, représentants des parents d’élèves, services de la CCMV. La décision du retour à 4 jours s’est faite dans la concertation, nous avons pris le temps de la réflexion, fait intervenir des conférenciers (Claire Lecomte).
  • la régie des remontées mécaniques : conséquence du changement de statut imposé par la règlementation, le comité consultatif (formé d’élus (opposition et majorité), de commerçants, du ski club, de l’ESF), du début de mandat a été remplacé par un conseil d’administration décisionnel composé d’élus et de Lantiers, dont le maire ne fait  pas partie.
  • le Cairn : a un conseil d’administration indépendant du conseil municipal où siègent des élus et des représentants des associations ; ils élaborent ensemble la politique culturelle de la commune
  • le parking Saint Donat et la rue des écoles : ont fait l’objet d’une enquête publique et de nombreux rendez-vous en mairie. Les interrogations des parents d’élèves ont été entendues et prises en compte.
  • la retenue collinaire: les habitants ont été consultés par une enquête publique et le projet co-construit grâce à des points d’étape avec des associations telles que Mountain Wilderness, la Frapna , la LPO ou le PNRV.
  • nous continuons à travailler sur une méthode efficace qui permettrait enfin l’éclosion du Comité de Développement Durable, projet que nous avons à cœur de faire vivre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *